Le retour de la célèbre EV !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rien n'est jamais si simple qu'on l'aurait voulu [Ft. Kat]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kiara E. Layne
Admin
avatar

Messages : 569
Date d'inscription : 30/04/2018
Localisation : A l'académie

MessageSujet: Rien n'est jamais si simple qu'on l'aurait voulu [Ft. Kat]   Mar 15 Mai - 10:28

Rien n'est jamais si simple...

Kat & Kiara

Placer Yamaha était une des plus difficiles de la vie de Kiara. Il l’avait suivie aux USA, avec l’accord de Nina, et ils y avaient passé des moments inoubliables. Il lui était même venu à l’esprit de le relâcher avec les siens, mais comment aurait-elle pu être sûre qu’il ne lui arriverait rien alors ? C’était en réfléchissant à tout ça qu’elle s’était rendue à l’évidence : Tant qu’elle ne serait pas certaine qu’il soit entre de bonnes mains, il n’irait nulle part sans elle. Alors forcément, quand ils étaient retournés à la nouvelle académie il faisait partie de ses équidés. Mais il tournait en rond dans son box, se lassait vite dans son pré, en bref Kiara savait qu’il ne se sentait pas à sa place. Et quand elle l’avait rencontrée, elle avait su qu’il n’y aurait pas de meilleur endroit pour lui. Katherine Hadley. Eleveuse de Mustangs par pure passion de la race.

C’était quelque chose que Kiara pouvait totalement comprendre. Après tout, elle-même était éleveuse de Paints par passion, et non pour l’amour de l’argent ou on ne sait quelle idée saugrenue. Les naissances n’étaient pas toujours régulières chez elle, mais toujours décidées de manière réfléchies, tous les risques de santés écartés et avec les meilleurs comportements possibles à reproduire. Produire des poulains porteurs de  tares ne l’intéressait pas, et elle savait qu’elle partageait ce point de vue avec la blonde, à la différence que celle-ci était spécialisée dans les Mustangs.

Kiara lui avait donc proposé une entrevue dans le bar de Valentin, quoi de mieux pour décider d’un sujet délicat qu’un bon verre d’alcool bien fort ? Elle ne savait même pas si elle allait se pointer. Après tout, elles ne se connaissaient pas vraiment, et rien ne l’obligeait. La brune ne lui avait même pas dit pourquoi elle souhaitait la voir. Peut être allait-elle penser qu’une convocation de la part de la nouvelle directrice était quelque chose d’un peu pompeux ...

Cependant, pile à l’heure, elle l’aperçue. La petite tête blonde si charmante qui faisait partie des éleveurs de l’académie. Elle lui fit signe, et la salua : « Katherine ! Contente que tu aies pu te libérer ! »




codage par LaxBilly.

_________________


#Emprise - The One and Only
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katherine Hadley

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 01/05/2018
Age : 28
Localisation : Angleterre

MessageSujet: Re: Rien n'est jamais si simple qu'on l'aurait voulu [Ft. Kat]   Mar 15 Mai - 14:42



Rien n'est jamais si simple

Katherine sortit de la douche en 4ème vitesse lorsqu'elle manqua de trébucher sur Lycan, son loup, qui était paresseusement allongé pile dans l'encadrement de la porte. Elle pesta et continua de se préparer avec empressement. Il y a quelques minutes à peine, une petite lumière lancinante sur son téléphone avait attiré son attention et elle découvrit avec étonnement le message que lui avait laissé Kiara E. Layne, la nouvelle directrice de Beyond The Dreams, sur son répondeur téléphonique. Pourquoi ne l'avait-elle pas vu avant ? Aucune idée... Mais la vraie question était plutôt... Pourquoi Kiara souhaitait-elle la voir ? Être convoquée par la directrice, sans raison apparente, mettait la jeune femme plutôt mal à l'aise.

C'est toujours perdue dans ses pensées à la recherche d'une possible erreur pouvant entraîner ce genre de convocation que la blonde poussa la porte du bar. Heureusement, elle était pile à l'heure... C'était toujours mieux que d'arriver en retard, surtout si Kiara avait quelque chose à lui reprocher.

« Salut Valentin ! » lança la jeune femme au gérant tout en pénétrant à l'intérieur du local. Elle se figea alors, une idée lui ayant traversé l'esprit. Peut-être Kiara souhait-elle la voir au sujet de Nirvana ? L'étalon qu'elle avait fait rapatrier directement des USA ? Il était sensé arriver le lendemain... S'il lui était arrivé malheur ? L'éleveuse tâcha de repousser cette mauvaise pensée et secoua la tête en cherchant la directrice du regard. Soudain, une magnifique jeune femme brune lui fit signe en l’interpellant et Katherine lui rendit son sourire tout en la rejoignant.

« Bonsoir Kiara ! Je suis heureuse de te revoir, comment vas-tu ? Je suis désolée, j'arrive tout juste... Mais j'ai trouvé ton message très tardivement, je me suis dépêchée» répondit l'américaine en embrassant son homologue féminin.


codage par Laxy Dunbar.

_________________
Bonjour Invité, un RP avec moi te tente ?


La Cavalerie:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiara E. Layne
Admin
avatar

Messages : 569
Date d'inscription : 30/04/2018
Localisation : A l'académie

MessageSujet: Re: Rien n'est jamais si simple qu'on l'aurait voulu [Ft. Kat]   Mar 15 Mai - 15:51

Rien n'est jamais si simple...

Kat & Kiara

Quand elle entendit la blonde s’excuser, Kiara secoua la tête. « Ne t’en fais pas, j’aime avoir quelque minutes d’avance quand ça concerne un sujet important … » Elle lui dit, un sourire un peu triste sur les lèvres. Elle savait parfaitement que si Yamaha allait chez Katherine il serait heureux et choyé. Mais ça ne rendait pas la séparation plus simple.

Elle rendit sa bise à Katherine, puis lui proposa de s’asseoir à côté d’elle. Elle en profita pour commander un cocktail, un de ses préférés en partie parce qu’elle savait que Valentin les réalisait juste comme il faut. C’est qu’il était bourré de talent le p’tit ! « Mets moi un Millenium s’il te plaît Val’ » Depuis qu’ils travaillaient en étroite collaboration, Kiara était ravie de pouvoir le compter parmi ses acolytes, et même si ce n’était pas toujours l’amour fou entre eux deux, elle savait qu’il était quelqu’un de fiable.

Pendant que le tatoué préparait leurs boissons, Kiara sortit une photo de sa veste, puis la tendit à Katherine. « Tu le connais peut être ? Ou tu as entendu parler de lui sûrement. Sa réputation le précède … » Elle dit, avec un rire presque silencieux. « Nina m’a souvent dit du bien de toi. Elle pense que tu es quelqu’un de bien … Et si Nina te fais confiance, pourquoi ne pourrais-je pas, n’est-ce pas ? » Après tout, c’était peut être la première fois que les deux jeunes femmes se côtoyaient véritablement, malgré cela Kiara avait l’impression de déjà la connaître. « Il me semble que tu as un élevage de Mustangs, non ? » Elle ne savait pas trop comment aborder le sujet… Yamaha était un de ses chevaux les plus précieux. Une partie d’elle pensait d’ailleurs que c’était la dernière chose qui la rattachait à Ruby mais ça, c’était autre chose…



codage par LaxBilly.

_________________


#Emprise - The One and Only
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katherine Hadley

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 01/05/2018
Age : 28
Localisation : Angleterre

MessageSujet: Re: Rien n'est jamais si simple qu'on l'aurait voulu [Ft. Kat]   Mar 15 Mai - 18:45



Rien n'est jamais si simple

La blonde hocha la tête alors que Kiara la rassurait sur son retard qui n'en était, en réalité, quasiment pas un. Habituellement, elle aussi appréciait arriver avec quelques minutes d'avance, mais ce luxe s'était envolé en fumée vu l'heure à laquelle elle avait prit connaissance dudit message. La directrice de l'Académie prit ensuite place sur une chaise et l'invita à faire de même. Kat s'installa donc aux côtés de la jeune femme, déposant son sac à main au pied du siège et croisant les jambes, comme à son habitude. La blonde laissa son homologue commander, puis ajouta à l'intention de Valentin avec un sourire cordial « Tu peux ajouter une Piña Colada au Millénium Valentin, s'il te plait ? ». Même si elle ne côtoyait pas plus que ça l'homme au style bien marqué, elle ne pouvait s'empêcher de l'apprécier et n'avait entendu que du bien de lui. On parlait de lui comme une personne courageuse et de confiance, et l'éleveuse était rassurée d'être entouré de gens bien.

Elle se reconcentra ensuite de nouveau sur la jolie brune qui lui faisait face, ayant bien sentit le malaise de celle-ci sans pour autant en avoir identifié la cause. La jeune femme sentait d'ailleurs toujours la boule dû au stress dans son estomac... Elle ne serait soulagée qu'une fois au courant de la raison de ce rendez-vous. Tout à sa contemplation, Katherine regarda Kiara sortir un papier épais de sa veste et le lui présenter. Ce n'est qu'à ce moment que l'éleveuse réalisa qu'il s'agissait en réalité d'une photo d'un cheval à la robe bai poussiéreuse.
Lorsque la directrice lui demanda si elle connaissait ce cheval, la blonde se pencha davantage en avant et détailla le cliché avec concentration. Oui, elle l'avait effectivement déjà vu quelque part, cette grande liste blanche  déviant légèrement jusqu'au naseau gauche ne lui était pas inconnue... Elle passa mentalement en revue les chevaux de l'ancien domaine avant de réaliser que celui-ci appartenait à Kiara. Katherine détourna alors le regard du bout de papier glacé pour le river à celui de la brunette. « Yamaha ? » déclara-t-elle alors simplement, cherchant des éléments de réponse dans le regard étonnamment triste de la directrice. S'il s'agissait bien de l'étalon, alors oui, sa réputation de mustang impétueux le suivait... La jeune femme en avait souvent entendu parler.

Lorsque Kiara reprit la parole après un petit rire sans vie, Katherine l'écoutait avec une attention presque religieuse. Alors comme ça la blonde avait fait l'objet d'une conversation plutôt élogieuse entre Nina et son successeur... Elle ne pût s'empêcher de sourire avec malice à cette idée. La blonde s'entendait à merveille avec Nina, même si elle ne pouvait pas dire avoir beaucoup échangé avec la jeune femme.
Totalement désarçonnée par ces histoires de confiance, Katherine se contenta de hocher la tête afin de montrer son approbation. Bien sûr que Kiara pouvait lui accorder sa confiance. Si la blonde pouvait aider, elle le ferait sans aucune hésitation. Elle conserva le silence, laissant la jeune femme brune poursuivre et terminer sur une interrogation à propos de son élevage de mustangs.
A l'évocation de celui qu'elle considérait comme son précieux bébé, le sang de son sang et la chaire de sa chaire, les yeux de Katherine brillèrent de joie et de fierté. L'élevage du Tryomph était tout ce qu'elle avait construit de mieux pour venir en aide aux Mustangs sauvages bien souvent arrachés à leur terre natale et maltraités, entassés dans des camions illégaux. Elle prit une longue inspiration, les pièces du puzzle prenant petit à petit place dans le cerveau de la jeune femme. « C'est bien ça, j'ai lancé l'Elevage du Tryomph il y a quelques années pour tenter d'aider cette race si particulière et méconnue... Enfin, je ne doute pas de ton implication, il me semble que Yamaha t'a donné beaucoup de fil à retordre avant de t'accorder sa confiance. » répondit-elle d'une voix douce, sentant qu'elles étaient toutes deux sur une corde très sensible. Katherine leva un sourcil dans une mimique d'interrogation qui lui était propre, invitant ainsi son interlocutrice à poursuivre.


codage par Laxy Dunbar.

_________________
Bonjour Invité, un RP avec moi te tente ?


La Cavalerie:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiara E. Layne
Admin
avatar

Messages : 569
Date d'inscription : 30/04/2018
Localisation : A l'académie

MessageSujet: Re: Rien n'est jamais si simple qu'on l'aurait voulu [Ft. Kat]   Mer 16 Mai - 10:18

Rien n'est jamais si simple...

Kat & Kiara

La photo tendue à Katherine, Kiara ne savait pas trop à quoi s’attendre. Ce cliché avait été pris il y a deux ans, alors qu’ils étaient en plein milieu d’une séance en liberté. Yamaha et Kiara avaient un lien qu’elle n’oublierait jamais, et que rien ne pourrait effacer. En réalité, elle se demandait souvent comment elle avait fait pour avoir la chance pour connaître un cheval comme Yamaha. Elle l’aurait gardé auprès d’elle s’il avait montré qu’il était heureux. C’était encore le cas au Texas, et elle ne savait trop ce qu’il se passait pour qu’il ait fait une rechute. Il était irritable ces derniers temps, cela faisait un bout de temps qu’elle ne l’avait pas vu comme ça. Elle fut cependant rassurée quand Katherine tomba directement sur le nom du Mustang. Un petit sourire s’esquissa sur ses lèvres. Si les choses se déroulaient comme elle l’imaginait au moins Katherine sait à quoi s’attendre avec l’étalon.

La blonde était attentive, patiente, et peut être se montrerait-elle compréhensive. Si elle était capable de se comporter de la sorte avec les humains alors il ne faisait aucun doute qu’elle serait parfaite avec les chevaux. Et puis, même si Kiara ne savait pas encore tout de ses chevaux, elle avait bien entendu reçu la demande d’importation de son étalon sauvage. D’ordinaire, elle n’aurait pas autorisé ça à n’importe qui, il pourrait facilement se révéler dangereux, et peut être même une menace pour l’académie s’il était hors de contrôle. Mais déjà faire la demande montrait que Katherine était quelqu’un de responsable. D’ailleurs peut être Kiara devrait-elle la prévenir au sujet de l’importation ?

Kiara sourit quand Katherine lui demanda si Yamaha lui avait donné du fil à retordre. « Disons que si je n’avais pas eu d’expérience avec les chevaux disons … difficiles, je ne serais peut être plus là pour te parler aujourd’hui. » Elle sourit, amusée. Yamaha était sa dose d’héroïne et ce, aussi dangereux puisse-t-il être. D’ailleurs peut être était-ce la raison qui faisait que Kiara l’aimait autant ? Parce qu’à ses côtés elle se sentait vivante ? « Il peut être dangereux. Je l’ai vu faire, et ce n’est pas juste une façade comme ceux qui sont des comédiens professionnels… » Sa gorge se serra à l’avance, ses prochaines paroles étaient loin d’être simples : « Je n’ai jamais eu un cheval plus précieux que Yamaha. Il est ma raison de vivre, même après ces six années passées ensembles. Mais aujourd’hui je le connais suffisamment pour dire qu’il n’est pas heureux à mes côtés. Je ne veux que son bonheur. Tu sais, j’ai même envisagé de le laisser retourner à la vie sauvage. Mais vu ce qui arrive parfois aux Mustangs de ce genre… » Un frisson la parcourut à cette pensée. « Il est merveilleux. Une fois qu’on a compris qui il est … Il n’y aura jamais deux Yamaha sur cette Terre … Je refuse de gâcher sa vie par égoïsme de le garder chez moi alors … Tu as de la place pour un nouvel étalon dans ton élevage ? » Bien entendu qu’elle le lui céderait gratuitement, elle envisageait même de payer tous ses frais. Elle souhaitait juste que son Mustang soit heureux auprès des siens.



codage par LaxBilly.

_________________


#Emprise - The One and Only
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katherine Hadley

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 01/05/2018
Age : 28
Localisation : Angleterre

MessageSujet: Re: Rien n'est jamais si simple qu'on l'aurait voulu [Ft. Kat]   Jeu 17 Mai - 10:28



Rien n'est jamais si simple

Kat' étouffa un petit rire lorsque son interlocutrice lui avoua que Yamaha lui avait causé quelques petits, mais alors tout petits soucis lors de leurs débuts de vie commune. Ça, c'était les mustangs tout craché... Contrairement aux autres chevaux qui font bien souvent semblant d'attaquer mais qui n'iront bien heureusement jamais jusqu'au bout de leur acte, le mustang est très déterminé et... N'hésitera pas à frapper « à balle réelle ». C'est en partie pour cela que la blonde avait décidé de protéger et de défendre les derniers vrais mustangs sauvages d'Amérique avant de devoir prendre la décision de revenir en Angleterre pour la réouverture de l'Académie.

La jeune femme changea de position et se rassit convenablement dans son siège, écoutant la brune lui parler de sa passion pour le cheval bai et la tristesse qu'elle a ressentit lorsqu'elle comprit qu'il n'était plus heureux - ou du moins plus pleinement épanoui - avec elle. Katherine se demandait toujours où voulait en venir la nouvelle directrice et pourquoi elle l'avait appelé elle pour échanger à ce sujet alors qu'elle avait sans doute des amis bien plus proches à qui se confier.
Son esprit se recentra sur la conversation lorsqu'elle entendit la brunette dire qu'elle avait même penser rendre à Yamaha sa liberté. « Si je peux me permettre, Kiara, tu as bien fait de le garder. Tu sais, la vie d'un cheval sauvage n'est plus ce qu'elle était... Avec l'agrandissement des villes, les plaines perdent en superficies et il leur devient difficile de parcourir suffisamment de distance pour tailler convenablement la corne de leurs sabots... Et dès lors qu'un sabot n'est plus bien entretenu, il entraîne des réactions en cascade menant immanquablement à la mort de l'équidé. Sans parler des voleurs de chevaux, des marchands, des chasseurs ou encore des ennemis naturels et des bagarres entre étalons... Ce n'est plus une vie. Plus tant que les gens n'auront pas pris conscience de leur malheur. » Kat' termina sa tirade par une moue contrariée. Cette cause lui tenait tant à coeur et pourtant, elle se sentait inutile.

Enfin, Kiara en vint au but de cette rencontre, la question finale, celle en laquelle elle avait sans doute placé toutes ses espérances: est-ce que Katherine avait encore une petite place à l'élevage pour offrir a Yamaha la vie dont il semblait rêver ? La blonde fut profondément touchée par cette immense marque de confiance, mais elle ne cacha pas suffisamment vite sa surprise pour que la brune ne puisse la lire dans ses yeux. La jeune femme était trop expressive, elle le savait... Mais, même si elle faisait désormais attention à contrôler ses émotions, il lui arrivait encore d'être prise au dépourvu. Comme le naturel revient vite au galop ! « Je euuh... » commença l'éleveuse en réfléchissant « J'ai déjà deux étalons à l'élevage... Je vais devoir réorganiser mes près pour les séparer des juments tout en leur laissant suffisamment d'espace mais.... Je suppose que ce n'est pas impossible oui. » La jeune blonde sourit à sa consœur avant de reprendre « C'est d'accord, Yamaha a sa place à l'Elevage du Tryomph si tu le souhaites Kiara, et c'est avec grand honneur et plaisir que je m'occuperai de lui comme l'un des miens. ». Comme pour appuyer ses propos, la blonde riva son regard plein de sincérité dans celui de la directrice.


codage par Laxy Dunbar.

_________________
Bonjour Invité, un RP avec moi te tente ?


La Cavalerie:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiara E. Layne
Admin
avatar

Messages : 569
Date d'inscription : 30/04/2018
Localisation : A l'académie

MessageSujet: Re: Rien n'est jamais si simple qu'on l'aurait voulu [Ft. Kat]   Ven 18 Mai - 9:08

Rien n'est jamais si simple...

Kat & Kiara

Kiara écouta la réponse de la blonde qui avait décidé de lui parler de la situation des Mustangs sauvages. Elle hochait la tête au fur et à mesure. Elle avait déjà conscience de bien tout cela, bien entendu, mais entendre Katherine en parler était différent. En fait, elle avait l’impression que la blonde était tellement passionnée par ce qu’elle racontait qu’elle réussissait à rendre ce sujet triste tellement intéressant. Elle méritait qu’on l’aide dans son entreprise de rendre aux Mustangs une nouvelle vie, et Kiara s’en fit la promesse, elle l’aiderait d’une manière d’une autre.

« Heureusement qu’ils ont des bienfaiteurs comme toi cela dit … Tu sais, tu as peut être l’impression que tu ne fais pas grand-chose, mais je suis personnellement prête à parier que si des gens faisaient comme toi, nous aurions beaucoup plus d’influence sur les choses actuelles. J’ai des connaissances au Texas, je leur parlerai de ton association si tu veux. » Bien sûr elle ne pensait pas qu’à ça et nota dans un petit coin de sa tête de se souvenir de lui faire un don en rentrant.

Finalement la partie la plus difficile de cette entrevue. Elle osa poser la question du siècle à Katherine, et se préparait à essuyer un refus. Après tout, Yamaha n’était pas commode dans son genre, et la blonde aurait eu tous les droits de penser que c’était une responsabilité trop lourde à assumer. Elle était hésitante, et Kiara ne pouvait clairement pas lui en vouloir. N’importe qui d’un minimum réfléchi aurait réagis de la même manière. Elle commença par dire qu’elle avait déjà deux étalons à l’élevage, et Kiara hocha la tête, patiemment. Finalement, la fin de la phrase eut le don de la surprendre, puisqu’un sourire de la blonde accompagna son accord. Pendant un instant, Kiara était bouche bée. Et pourtant, le regard de Katherine ne pouvait pas mentir. Elle accueillait Yamaha parmi les siens et ce, sans trop poser de question.

« Tu sais, si à un moment il te pose problème, ou que tu veux que je vienne le récupérer, il ne faut pas que tu hésites ! Je serai toujours là pour lui, et je ne veux pas que tu le considères comme un boulet … Il mérite d’évoluer au milieu des siens, mais ça ne veut pas dire qu’il doit te gêner ou perturber tes projets… » Elle était soucieuse. Elle avait confiance en la blonde, mais le caractère de Yamaha laissait bien souvent à désirer. Surtout avec les étrangers …

« Au fait, j’ai eu des nouvelles de Nirvana. » Elle dit, avec un sourire. « Son transporteur a de l’avance. Il devait arriver demain aux alentours de 17H et ils m’ont prévenu qu’ils seraient plutôt là à la première heure du matin. » Etait-ce une bonne nouvelle ? Katherine était-elle totalement prête pour son arrivée ? « Si tu as besoin un de ces jours, surtout tu n’hésites pas, je répondrai présente à l’appel, et je veux que tu saches que tu peux compter sur moi. » Dit elle, solennellement.



codage par LaxBilly.

_________________


#Emprise - The One and Only
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruby Luwski

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 14/05/2018

MessageSujet: Re: Rien n'est jamais si simple qu'on l'aurait voulu [Ft. Kat]   Sam 19 Mai - 15:12

Ruby venait de commencer son service en tant que serveuse dans ce bar, qu'elle appréciait particulièrement pour les pourboires que les clients habitués lui laissaient. Faut dire, elle est vraiment pas mal, et même si elle n'est pas intérréssée car gay à 100%, ça l'amusait de voir que la gente masculine appréciait son image. Elle avait un air de badgirl qui convenait à tout le monde, et elle ne se laissait pas faire, ce qui était, il faut le dire : un gros atout dans le métier. Surtout la nuit, c'est la que les cons s'enchaînent !

Valentin, son patron et avant tout, son ami, était là à son arrivée. Elle enfila son petit tablier autour de sa taille, cachant ainsi le devant de son mini short, qui faisait donc qu'elle semblait totalement nue dessous. Valentin lui donna sa première commande à envoyer : " Un millénium, et pina colada". Evidemment, avec le monde qu'il y avait, il n'avait pas fait attention aux personnes qui avaient commandées ces boissons, envoyant Ruby les servir. Son ex, parmi les deux clientes...
La serveuse arriva donc derrière le bar, servit les boissons, et les plaça sur un plateau. Elle y plaça quelques biscuits apéro offerts pour tout alcool commandé, et elle enchaîna avec quelques autres boissons. Elle attrapa ensuite son plateau, plein, et elle s'élança dans la foule, plateau au dessus des gens. Elle pouvait, elle était grande, elle !

Elle arriva devant sa première table, où elle posa ses premiers litres d'alcool fort, puis la table des deux blondes, canon d'ailleurs, surtout celle qu'elle voyait : Katherine Hadley. La seconde elle ne la voyait pas du tout, cachée par les clients juste derrière. Elle arriva devant leur table, sourit avec son plus joli sourire et déposa les boissons avant de souhaiter une bonne soirée aux deux jeunes femmes. Elle bloqua quelques secondes sur Kiara, la reconnaissant au passage. Elle eu un petit rire nerveux et elle s'en alla, soudainement énervée.

Elle alla prendre l'air quelques instants par la porte de l'issue de secours, histoire de se ressaisir rapidement. Non, impossible, c'est juste son esprit qui lui joue des tours.
Elle repart alors avec cette pensée positive, et alla chercher d'autres commandes qu'elle envoya avec sa rapidité légendaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katherine Hadley

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 01/05/2018
Age : 28
Localisation : Angleterre

MessageSujet: Re: Rien n'est jamais si simple qu'on l'aurait voulu [Ft. Kat]   Dim 20 Mai - 16:05



Rien n'est jamais si simple


La jeune femme écouta Kiara lorsque celle-ci lui dit qu'elle pourrait reprendre l'étalon à n'importe quel moment si il causait le moindre problème à la jeune éleveuse. Sauf que si celle-ci avait accepté de prendre en charge l'étalon, c'était pour le meilleur et pour le pire. Jamais elle ne le renverrait. Par contre, si la directrice souhaitait récupérer son étalon, là c'était tout autre chose et Kat' le lui rendrait volontiers. « Ne t'inquiète pas Kiara, après une petite semaine d'acclimatation dans un près séparé du reste de mes chevaux, il va se sentir comme chez lui dans son nouveau troupeau » sourit la jeune femme en posant une main rassurante sur l'avant-bras de la directrice.

La blonde se redressa en entendant parler de son cher Nirvana, l'étalon sauvage auquel elle venait de sauver la vie et qui était sensé arriver le lendemain soir. Katherine trépigna sur sa chaise, super excitée par l'arrivée avancée de son petit protégé. De son regard pétillent, la jeune femme remercia d'un regard son homologue avant de reprendre la parole « Je me suis déjà beaucoup attachée à cet étalon... J'espère qu'il s'acclimatera tout aussi bien que ton Yamaha ! Mais... Je vais avoir énormément de bouleau pour travailler sa sociabilisation... Je vais me mettre en quête d'une personne prête à m'aider sur l'élevage pour me laisser le temps d'aider la jument mustang du refuge et ce très cher Nirvana. ».
Elle interrompit lorsqu'une serveuse qu'elle n'avait jamais vu s'approcha de leur table. Katherine lui lança un sourire confiant tout en saisissant son verre de Piña Colada « Merci beaucoup Mademoiselle. » fit-elle en reportant ensuite son attention sur Kiara « Tu savais, toi, que Valentin avait embauché ? Je pensais qu'il était seul pour s'occuper du bar et de son élevage... C'est chouette s'il a enfin trouvé quelqu'un pour l'aider ! ». Elle suivit la serveuse du regard jusqu'à ce qu'elle se perde dans la foule.



codage par Laxy Dunbar.

_________________
Bonjour Invité, un RP avec moi te tente ?


La Cavalerie:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiara E. Layne
Admin
avatar

Messages : 569
Date d'inscription : 30/04/2018
Localisation : A l'académie

MessageSujet: Re: Rien n'est jamais si simple qu'on l'aurait voulu [Ft. Kat]   Dim 20 Mai - 19:20

Rien n'est jamais si simple...

Kat & Kiara

Katherine avait l’air confiante et cela avait le don de très largement rassurer la Texane. Elle alla jusqu’à poser sa main sur son bras pour l’apaiser, et la brune hocha la tête. « Merci Kath’. Heureusement qu’on a des personnes comme toi à Beyond … » Elle souffla, et espéra que la blonde avait remarqué à quel point elle avait été sincère. Elle avait même souhaité lui annoncer la bonne nouvelle à propos de son étalon sauvage qui avait réussi tous les tests de santé haut la main. Il faut dire que les Mustangs étaient du genre rustique, il aurait donc été surprenant que Nirvana ne soit pas au top.

La blonde lui apprit par la même occasion qu’elle était déjà très attachée à lui, et Kiara avait hoché la tête, comprenant tout à fait de quel genre de sentiment il s’agissait. Comme elle imaginait la situation, Katherine devait se sentir largement responsable de lui. Elle l’avait sauvé de son enfer il lui restait maintenant à assumer. Et ça n’était pas rien. D’ailleurs, la blonde lui avait confié que sa socialisation allait être difficile. Alors forcément, habituée à ce genre de travail, la Texane lui demanda : « Si tu penses que je peux t’être utile, n’hésites pas à me le faire savoir. Si tu as déjà rencontré Emprise, c’est une excellente jument médiatrice. Elle pourra au moins lui apprendre à être poli avec les autres chevaux. » Elle lui sourit, et elle se dit que sa fierté devait être très largement visible sur son visage à cet instant. En même temps, comment aurait-il pu en être autrement, quand il s’agit d’Emprise … « C’est d’ailleurs la première jument que Yamaha avait rencontré. Elle, puis Elenya … »

A cet instant, la serveuse arriva avec leurs boissons, et Kiara crut rêver un instant. Après avoir mentionné l’Hafflinger voilà que son ancienne propriétaire lui apparaissait dans un mirage. Mais en était-ce vraiment un ? Elle avait cru confondre ses tatouages sur son avant bras. Elle les connaissait tous par cœur. Un à un. Et quand elle se retourna pour sourire à sa seconde cliente, comme n’importe quelle bonne serveuse l’aurait fait, Kiara cru oublier de respirer. C’était bien loin d’être un mirage. Elle ne rêvait pas. Ruby se tenait bel et bien devant elle. Sûrement Katherine lui avait elle dit quelque chose mais la Texane était bien loin à cet instant. Plongée dans un monde de souvenirs, beaucoup plus heureux que douloureux en réalité. Elle était la seule cause de leur malheur. Elle pensait que Ruby l’aurait trompée, mais à travers les messages de la tatoueuse elle avait bien vite compris que ceci n’aurait jamais pu arriver…

« Est-ce que tu peux m’excuser ? J’en ai pour une minute… » Elle demanda à la blonde, avant de se lever et de suivre Ruby par la porte de derrière.

Elle la vit. Pour la première fois depuis cinq ans. Certains nouveaux tatouages étaient apparus sur sa peau. Mais ce qu’elle remarqua, c’était la fatigue qu’on pouvait lire sur les traits de son visage.

« Ruby … » Elle murmura. Elle ne savait pas quoi dire. Elle ne savait même pas pourquoi elle l’avait suivie ici. Mais elle n’avait qu’une envie, et si elle y cédait elle risquait fortement de le regretter. Elle risquait fortement de se faire détester encore plus pour la jolie tatoueuse. Et par-dessus tout, elle-même risquait de se détester.

Mais tout ça n’y fit rien. Car aussi brusquement était-elle sortie, aussi brusquement ses lèvres s’écrasèrent-elles sur celle de sa tatoueuse favorite.



codage par LaxBilly.

_________________


#Emprise - The One and Only
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruby Luwski

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 14/05/2018

MessageSujet: Re: Rien n'est jamais si simple qu'on l'aurait voulu [Ft. Kat]   Dim 20 Mai - 22:42

Ruby avait tout entendu. Son ex avait donné le cheval qu'elle avait réussi à acheter, avec toutes ses économies. Toutes les femmes avec qui elle était sortie, pas une exception, elles l'avaient toutes déçue avec l'argent qu'elle gagnait durement. Elle bossait d'arrache pieds pour leur offrir le meilleur, et elle était remerciée ainsi. Elle secoua la tête, et s'en alla rapidement. Elle était loin de vouloir continué son service, alors que pour une fois, elle était sobre. Elle avait enfin réussi. Mais l'envie de boire était déjà belle et bien de retour.

Lorsqu'elle sortit dehors, l'air frais la frappa un peu. Elle ne s'attendait pas à un tel vent pour un mois de mai. Mais bon, il était 01h du matin, pas étonnant finalement. Elle s'alluma une cigarette, elle qui n'avait pas fumé depuis un moment, elle en avait soudainement grand besoin. Elle en inspira une grosse bouffée. Dégueulasse. Elle écrasa la cigarette par terre, et cracha. Elle en avait pourtant tellement envie, mais elle n'avait jamais aimé cela. C'était l'alcool qu'elle voulait.
Elle entendit son prénom derrière elle, une petite voix, bien familière.

"Ruby..."

Elle se retourna, et une paire de lèvres se posa sur sa bouche. Elle repoussa violemment la jeune femme, et la fusilla du regard. Elle s'essuya la bouche. Elle avait aimé ce contact tellement de fois, elle s'en souvenait tellement... Elle en avait tellement rêvé, mais elle ne pouvait décidément pas se laisser avoir comme ça, elle ne pouvait pas la laisser gagner et revenir comme ça, la bouche en cœur, sans se battre pour comprendre.

"T'as abandonné le Texas comme tu m'as abandonné ? Fais gaffe il risquerait de souffrir lui aussi. Mais bon, t'as pas l'air plus touchée que ça."

Dit-elle, en crachant ses mots. Ses yeux brillaient, elle avait tellement envie de pleurer, mais elle ne pouvait pas. Cinq putains d'années qu'elle se retenait, cinq ans, qu'elle avait attendu que sa Kiara rentre, et pourtant, une fois rentrée, ça n'était même pas pour elle, c'était pour vendre le cheval qu'elle s'était saignée pour l'acheter il y a cinq ans. Un cheval magnifique, que Kiara avait presque déprimé pour avoir, et que Ruby avait acheté en s'endettant. Elle avait du par la suite vendre Elenya pour rembourser ses dettes, et payer sa cure. Bah oui, l'alcoolisme n'était pas venu tout seul !

"Tu disais que tu me laisserais jamais. Je t'avais promis qu'il ne s'était rien passé, et tu m'as pas cru, tu t'es barrée, tu m'as laissé toute seule. Et tu voudrais m'embrasser comme si de rien était ? T'as cru que tu pouvais zapper ça comme ça ?!"

Elle haussait la voix. Elle décrocha son tablier et le balança au sol. Elle sortit son téléphone, et lâcha un petit rire nerveux. Elle envoya un message rapide à Keyton, lui disant que Kiara était revenue, et qu'elle avait besoin de parler avant de commettre une bêtise. Puis elle le rangea dans sa poche arrière de short, et elle regarda Kiara dans les yeux.

En fait, elle ne comprenait pas. Elle ne comprenait pas pourquoi la jeune femme était revenue. Après les centaines de messages que la tatouée lui avait laissé sur son téléphone, elle ne comprenait pas pourquoi elle ne l'avait pas cru. Marie Louise était une histoire ancienne, elle n'était pas vraiment du genre à retoucher à son passé. Elle avait été lui dire que si elle lui cherchait des ennuis, elle n'hésiterait pas à la tuer, pour mettre les choses au clair, et pour, avant tout, protéger Kiara de cette malade.

Ruby retourna en salle, plus énervée que jamais. Elle alla trouver Valentin et lui expliqua la situation. Elle ne pouvait décidément pas rester travailler dans ces conditions. Valentin lui proposa un verre, exceptionnellement. Vu le monde, il ne pouvait pas se permettre de perdre sa meilleure serveuse. Elle l'accepta, et avala, non pas un verre, mais toute une tournée de shoots, cul sec.
Et elle alla servir d'autres tables. Tout en évitant soigneusement son ex. Si elle voulait parler, faudra attendre la fin de son service. En attendant, elle n'existait pas. Ruby se concentra, enfin concentrée est un bien grand mot, elle se contenta de servir ses clients, parfois se laissant aller dans quelques bras de clients pas très dérangés, se laissant peloter. De toute manière, elle était complétement rétamée, elle ne s'en souviendra pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiara E. Layne
Admin
avatar

Messages : 569
Date d'inscription : 30/04/2018
Localisation : A l'académie

MessageSujet: Re: Rien n'est jamais si simple qu'on l'aurait voulu [Ft. Kat]   Lun 21 Mai - 0:51

Rien n'est jamais si simple...

Kat & Kiara

Kiara ne savait même pas ce qui s’était passé pour qu’elle suive Ruby dehors, avant d’écraser ses lèvres sur celles de la tatoueuse. C’était une terriblement mauvaise idée. D’ailleurs, son (ex ?) femme la repoussa violemment, et le regard qu’elle lui jeta donna un aperçu à Kiara de la douleur qu’elle-même lui avait fait subir. C’était un regard noir de haine, et la façon qu’elle eut de s’essuyer la bouche piétina violemment son cœur. Bien évidemment, elle le méritait. Mais Ruby était une des personnes qui avaient contribué à faire qu’elle se sentait bien malgré son orientation sexuelle. Hors cette façon de réagir à ce baiser, pendant l’espace d’un instant, elle donna raison à tous les enfoirés qui pensaient qu’elle était répugnante. La haine dans ses paroles … Ce que Kiara avait imaginé jusqu’à présent ne représentait même pas un tiers de la réalité.

« Ce n’est pas ce que tu crois … » La vérité, c’est qu’elle n’avait aucune excuse. Aucune raison valable d’avoir déserté. Elle était pourtant folle amoureuse de sa femme à l’époque. Mais l’amour fait parfois devenir fou, et elle, elle était tombée dans la paranoïa. Elle a toujours eu du mal à accorder sa confiance et à présent, elle savait que plus jamais personne ne l’aurait totalement. Personne à part ses chevaux …

Malgré l’obscurité du soir, le lampadaire brillait suffisamment pour que Kiara aperçoive les larmes qu’elle avait si souvent entendues sur sa boîte vocale. Ces mots, elle les avait déjà entendus. Mais les écouter et les effacer directement, et les entendre et savoir qu’ils se répétaient encore et encore dans son esprit… Elle était impardonnable, et elle en avait totalement conscience. Pourtant, lorsque Ruby se saisit de son téléphone portable, elle ne pu s’empêcher de se demander à qui elle pouvait bien écrire là, maintenant. Bordel elle était paumée …

Quand Ruby décida de retourner bosser, Kiara resta là, un instant, essayant de retrouver son sang froid. Elle avait dit à Kath’ qu’elle n’en aurait que pour une minute. Mais il était tout bonnement impossible qu’elle réussisse à continuer la conversation comme ça, comme si de rien n’était. Alors qu’elle savait à quel point Ruby était en train de souffrir de l’intérieur…

« Désolée pour l’attente. » Elle dit finalement à la blonde, lorsqu’elle fut de retour.

Elle bu une gorgée de son cocktail, et se surprit à le finir cul sec, ce qui était totalement déconseillé, il fallait bien l’avouer. Mais que voulez-vous, elle avait au moins besoin de ça pour supporter de voir tous ces abrutis finis poser leurs mains sur Ruby. Il fallait qu’elle parte d’ici. Et au plus vite.

Ca, ou alors elle risquait de commettre un meurtre ou deux.



codage par LaxBilly.

_________________


#Emprise - The One and Only
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katherine Hadley

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 01/05/2018
Age : 28
Localisation : Angleterre

MessageSujet: Re: Rien n'est jamais si simple qu'on l'aurait voulu [Ft. Kat]   Dim 27 Mai - 18:32



Rien n'est jamais si simple



La blonde accepta l'offre de la directrice d'un hochement de tête satisfait. Les mustangs qu'elle possédait déjà avaient tous leur caractère propre mais bien trempé et sa belle frisonne, Black Pearl, était encore pire ! Ça pouvait être une idée très intéressante de le mettre en contact avec une jument plus douce et tolérante que les furies de l'élevage.

Suite à ça, une serveuse que Kat' n'avait jamais vu arriva et... L'ambiance changea du tout au tout. L'expression de Kiara se modifia d'une façon ahurissante et, une fois la serveuse repartit, demanda à Katherine de l'excuser un instant. « Je, euh... Oui. Pas de soucis… » répondit-elle simplement, décontenancé.
Elle regarda la directrice s'élancer derrière la serveuse tatouée, puis reporta son attention sur l'écran de son téléphone portable.

Lorsque la brune réapparut, Kat' pensait avoir attendu des heures complètes. Elle décroisa les jambes et inspecta discrètement l'expression de Kiara. Elle paressait dévastée. La blonde comprit qu'il était temps pour elle de prendre congés afin de laisser la brune régler tranquillement ses problèmes personnels. « Kiara, je vais devoir te laisser. J'ai laissé mes chiens seuls à l'appartement toute la journée, ils vont me faire la misère si je rentre tard. » Merde. Excuse bidon... Tout le monde savait qu'elle laissait Tara et Lycan libres à l'élevage... Tant pis, c'était trop tard. Elle lança un petit sourire désolé à Kiara avant de poursuivre « File, je t'offre le verre. »




codage par Laxy Dunbar.

_________________
Bonjour Invité, un RP avec moi te tente ?


La Cavalerie:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rien n'est jamais si simple qu'on l'aurait voulu [Ft. Kat]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rien n'est jamais si simple qu'on l'aurait voulu [Ft. Kat]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui ne retente rien n'a jamais rien [12/01 -> Ebène]
» Rien n'est jamais facile... [Livre I - Terminé]
» Ça n'aurait jamais pu marcher entre nous, chérie ! [Remy]
» Isis | Rien n'est jamais fini.
» I'm looking right at the other half of me » #Nayi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beyond the Dreams  :: Extérieur :: Complexe de Nuit :: Bar "O'lé Mains"-
Sauter vers: