Le retour de la célèbre EV !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Akhal Téké - Hakuna Matata

Aller en bas 
AuteurMessage
Valentin Thomson

avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 03/05/2018

MessageSujet: Akhal Téké - Hakuna Matata   Lun 7 Mai - 12:09



Hakuna Matata





Sexe : Etalon
Age : 3 ans
Race : Akhal Téké
Robe : Isabelle

Débourrage :  0%
Galop requis : G6

Naisseur :
Propriétaire(s) :
-
-
-
Contrat :

Prix : 1 550€




« Tout le monde connaît la célèbre phrase du Roi Lion : "Hakuna Matata" qui signifie "pas de souci".
Son éleveur n'aurait jamais imaginé qu'en le nommant ainsi le jeune cheval prendrait son nom au pied de la lettre.
Hakuna n'a pas d'histoire larmoyante, il n'a pas été battu ou abandonné. Il est né dans un petit élevage familial et réglo d'Akhal Téké. La seule erreur qu'a pu commettre son naisseur c'est d'avoir laissé le poulain s'épanouir avec d'autres poulains dans un pré pendant trois ans. Alors que les autres se montraient coopératifs et dociles à l'approche de l'éleveur, Hakuna faisait déjà sa forte tête à fuir dès son approche, en se débattant à chaque manipulation. A trois ans, le débourrage des autres se passait sans encombre ou presque, alors que le jeune buckskin, lui, décida de se lancer dans une guerre, lui vs les Hommes. Depuis ce jour, l'étalon se montre très rétif à l'approche d'une personne, violent et sournois, il aime faire mal. Coup de dents, coup de sabot, bousculade en tout genre pour vous rendre complètement fou. Hakuna Matata ou le cheval qui ne veut pas travailler pour les humains, pour qui les seuls soucis sont les Hommes. Son propriétaire s'en est séparé à contre-coeur mais il ne pouvait plus supporter sa violence et sa haine envers lui. Seriez-vous capable, avec douceur mais fermeté, de tirer du bon dans le mauvais caractère d'Hakuna ?   »



Performances

Confiance :  00%
Obéissance : 00%
Maniabilité :  00%

Moral : 0

Extérieur : 00%

Endurance : 15
Vitesse : 20



Points Disciplines

Dressage : 55
Saut : 30
Cross : 35
Travail en longe : 00
Travail en liberté  : 15
Ethologie : 00
(Niveau actuel : 0)
Jeux : 00
Course : 50
Western : 15



Génétique

Père : Inconnu
Mère : Inconnue
Descendance : Aucune


Palmarès

Epreuve - Place - Lien vers les concours
Epreuve - Place - Lien vers les concours


Carnet de Santé

Vétérinaire : Visites à effectuer tous les 2 mois.
Maréchal-Ferrant : Visites à effectuer dès que l'usure est supérieure à 60%
(Usure des sabots : 0%)
Dentiste Equin : Visites à effectuer tous les 2 mois.





Spoiler:
 
(c)Beyond the dreams

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiara E. Layne
Admin
avatar

Messages : 569
Date d'inscription : 30/04/2018
Localisation : A l'académie

MessageSujet: Re: Akhal Téké - Hakuna Matata   Mar 5 Juin - 10:53

Ce matin, je passais près du refuge quand j’aperçus une des jeunes bénévoles en partir en courant, se tenant le bras. Les sourcils froncés, je l’avais rejointe, et lui avais demandé ce qui avait bien pu se passer. Elle m’indiqua qu’il s’agissait d’Hakuna, et qu’il avait récidivé. Encore.
J’avais soupiré. Il allait bien falloir que quelqu’un se charge de son cas. Qu’il ne soit pas débourré, à la rigueur ça n’était pas un souci, mais il ne pouvait pas rester comme ça, à continuer d’adorer blesser les gens de la sorte. S’il continuait sur ce chemin il allait mal finir, c’était certain.
Mais comment faire ? Tout le monde connaissait son cas. Tout le monde connaissait la menace qu’il représentait et surtout, tout le monde savait qu’il n’attendait qu’une chose : Que ses victimes viennent le voir pour pouvoir le blesser. Il ne pouvait pas continuer.

Arrivée devant son paddock, il m’avait directement foudroyée du regard, et je me mis à lui rendre la pareille. « Alors comme ça tu t’es amusé à terroriser une ado ? » Il avait grincé des dents, les oreilles plaquées contre la nuque. « Tu veux pas t’en prendre à quelqu’un à ta taille ? » Je lui avais proposé, un sourcil arqué en signe de défi. Il s’était retourné, et avait botté contre la barrière en bois, me faisant sursauter pendant une seconde. J’avais grogné intérieurement, et avais repris ma place. Oui, il était impressionnant. Il aurait fallu être suicidaire pour entrer dans son pré sans avoir de plan, et en ce qui me concerne j’étais bien loin de l’être. Alors, j’avais sifflé, et il s’était retourné, avant de claquer des dents à quelques centimètres de moi seulement, comme une dernière mise en garde. « C’est tout ce que tu as dans le ventre ? » J’avais demandé, dubitative.

J’étais ensuite, envers et contre tout bon jugement, entrée dans son paddock, une chambrière à la main. Il n’avait pas perdu de temps avant de me charger, mais je l’avais évité de justesse, un peu en mode Corrida. « Et si on s’amusait tous les deux ? » J’avais fait claquer la chambrière juste derrière lui, pour le faire avancer. Il avait ronflé, ampli de haine, et j’avais eu un sourire sombre sur les lèvres : « Oui, je te le confirme, tu es dans la merde. » J’avais de nouveau fait claquer la chambrière et il avait donné un coup de cul en prenant un galop effréné, sans queue ni tête. Il avait même menacé de venir sur moi à nouveau, et j’avais lancé mon lasso dans sa direction, de ma main gauche. Il ne s’y attendait pas, et changea de main, en trottant nerveusement. « Tu crois sincèrement que tu peux apprendre à une Texane ce qu’est un cheval sauvage ? » Je lui demandai, en faisant claquer la chambrière derrière lui pour le faire prendre le galop. Je ne lui laissais aucune seconde de répit. Je ne montrais rien de mes sentiments, et je me contentais de sembler le plus impressionnante possible. Il n’avait aucune envie que je puisse l’attraper, alors dès qu’il tentait de me foncer dessus j’utilisais le lasso, pour le faire retourner sur la piste, et dès qu’il y était je le faisais galoper aussi vite que possible, sans aucune pitié. Il allait bien finir par se fatiguer, personne n’y résistait plus de vingt minutes à ce petit jeu. « Galope Hakuna. » J’avais ordonné en faisant claquer la chambrière juste devant lui pour lui faire changer de main, ce qu’il fit sans coup de cul cette fois-ci.

Il s’était arrêté, et je m’étais immobilisée. C’était un moment crucial, mais je savais qu’il en avait assez. Cela se lisait clairement sur sa tête. Son oreille intérieure était tournée dans ma direction, tout comme son regard qui me cherchait. Il avait baissé l’encolure, ses naseaux frôlant le sol, et avait fini par mâchouiller dans le vide. Voilà qui était bien mieux. J’avais donc fait un petit pas en arrière, l’invitant à me rejoindre. Il avait approché, et j’avais pu voir tous ses muscles être tendus à l’extrême. A côté de ça, il gardait une attitude calme, épuisé qu’il était, et je lui laissais donc la possibilité de respirer, tranquillement. « On s’entend mieux respirer, non ? » J’avais dit, alors qu’il s’arrêtait à un mètre de moi, respectueux. J’avais observé son attitude, avant de lâcher la chambrière, ainsi que le lasso, qui s’écrasèrent à mes pieds. J’avais ensuite franchi la distance nous séparant, et ma main avait approché son encolure, glissant dessus très légèrement, alors que je me mettais à marcher, l’entraînant ensuite avec moi.

Il me suivait, et était attentif, une oreille tournée vers moi. Chaque fois que je changeais de direction, il m’imitait. Chaque fois que je m’arrêtais, il faisait de même. Chaque fois que j’avançais il repartait, et je pus même le faire trotter à mes côtés, sans jamais qu’il ne dépasse mon épaule. Il était surprenant dans son genre. Dès qu’il arrêtait son petit cirque il avait l’air d’avoir d’excellentes aptitudes au show. Sans parler de ce mouvement fluide et ample qu’il avait. Il faisait partie de ces chevaux dont on a l’impression qu’ils volent quand ils trottent. « Tu as conscience que je ne peux pas te laisser blesser quelqu’un d’autre, et que je vais donc t’apprendre encore quelques trucs avant de partir, n’est-ce pas ? »

Je me plaçais à côté de sa tête, et commençais par effleurer son encolure, comme précédemment, avant de laisser mes doigts caresser sa colonne vertébrale, jusque sa croupe. Incertain, il déplaçait son équilibre tantôt à droite, tantôt à gauche. Jusqu’à ce qu’il essaye de me pousser, en tentant de me poser son gros pied dessus. Immédiatement je l’avais violemment repoussé, et il avait ronflé. « T’es un idiot Hakuna. Mais un jour tu comprendras que rien ne marche avec moi. » Je l’avais rejoint, et avais continué sa manipulation, en le préparant cette fois à donner les pieds. Bien évidemment, je restais sur mes gardes, et lui lançais des regards réguliers pour veiller à ce qu’il ne tente rien de stupide. Le connaissant, vous aurez déjà deviné que lui demander son pied poliment n’avait pas suffit, et j’avais été amenée à effectuer une pression sur ses tendons pour que, sur le coup du réflex il lève le pied. J’avais flatté son encolure, et étais ensuite passée à la suite. Là encore, je n’eus pas le choix que d’effectuer une nouvelle pression sur ses tendons pour qu’il lève le pied. Ce fut d’ailleurs la même chose pour les deux autres pieds, et une fois cela fini, j’étais allée à mon sac.

Il avait toujours contenu un licol de secours, en cas de besoin. Aujourd’hui était un cas de besoin.

Je l’avais approché, et l’avais entendu grincer des dents. Je m’étais grandie, et il n’avait pas reculé, pas cillé, mais aussi rien tenté contre moi. Alors je m’étais placée à son épaule, et lui avais passé le licol en une seconde, pour que cela ne soit pas trop difficile pour lui. Je n’avais pas le choix que de faire cela rapidement, et au moins avec un licol les bénévoles pourraient l’attraper plus facilement en cas de force majeure.

Nous avions ensuite recommencé l’exercice du join up, mais cette fois-ci moins durement. J’avais fait onduler la chambrière autour de lui, et il avait rejoint la piste. Je lui avais ensuite demandé le trot, et il s’était exécuté, en faisant le malin tout en développant l’amplitude de ses foulées. J’avais souris en coin. « Je ne sais pas qui est-ce que tu comptes impressionner comme ça, mais il n’y a que toi et moi ici, et crois moi j’en ai vu d’autres, et des bien mieux. Désolée de te décevoir. » Je lui avais ensuite proposé de ralentir, et l’avais fait me rejoindre.

« Ecoutes moi bien maintenant Hakuna Matata. » Je dis, en continuant la manipulation. « Les gens qui viennent te voir ici sont là pour ton bien être. Ils sont là pour s’occuper de toi, te donner à manger, te brosser. Je comprends que tu n’aies pas envie de partager leur compagnie, moi aussi parfois je les trouve ennuyeux. » Il avait soufflé, nerveux à l’idée de toujours porter le licol, et j’avais ajouté : « Cependant, tu ne peux pas te permettre d’agresser quelqu’un dès lors que cette personne t’embête un peu trop à ton goût. Ce n’est pas comme ça que ça marche ici, et crois moi que si tu continues je te transforme en steak. » J’avais dit durement, n’en pensant pas un seul mot. « Alors sois sage Hakuna Matata. Je le saurai si tu as fais des tiennes, et tu le payeras bien cher si tu joues au plus con de nous deux. » Pour l’heure, j’avais rassemblé toutes mes affaires, sans le licol, puis j’étais sortie du pré. « A ta santé l’affreux. » J’avais souris, et m’étais éloignée du refuge, me retournant de temps en temps en le voyant me regarder fixement.

_________________


#Emprise - The One and Only
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruby Luwski

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 14/05/2018

MessageSujet: Re: Akhal Téké - Hakuna Matata   Mar 5 Juin - 17:47

En voilà une bonne leçon, pour notre terreur Hakuna Matata ! Attention néanmoins à ne pas vous faire mordre par inadvertance !

PP : +1

Confiance : +9
Obéissance : +9
Maniabilité : +9

Moral : +3

Travail en liberté : +7

Ethologie : +7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Akhal Téké - Hakuna Matata   

Revenir en haut Aller en bas
 
Akhal Téké - Hakuna Matata
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Þetta reddast », c'est le Hakuna matata du Nord. [Islande]
» Hakuna Matata ~ [Feat. Gintoki]
» SIMBA ☤ HAKUNA MATATA!
» Hakuna Matata [Ft. Aslan]
» Athé + Hakuna Matata

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beyond the Dreams  :: L'Académie :: Les Equidés :: Refuge :: Paddocks-
Sauter vers: