Le retour de la célèbre EV !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Journal de juillet 2018

Aller en bas 
AuteurMessage
Arianna Klanai
Journaliste
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 01/05/2018

MessageSujet: Journal de juillet 2018   Ven 6 Juil - 23:20

Voici le second numéro de la gazette !
Si vous avez des questions sur les articles ou bien des propositions à me faire, ma messagerie privée n'attend que vous !
Bonne lecture !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arianna Klanai
Journaliste
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 01/05/2018

MessageSujet: Re: Journal de juillet 2018   Ven 6 Juil - 23:21

Précédemment à Beyond the Dreams


Les petits nouveaux
En ce deuxième mois de vie pour le forum, les choses sont déjà bien en place et les activités au rendez-vous. Par ailleurs, nous pouvons souhaiter la bienvenue à 7 petits nouveaux déjà bien actif à l'académie : Angela Bright, Nikita Caballero, June Parker, Andrew Millan, Daya Stewart, Sam Layne et Edith Radeon.

Cinéma en plein air
Ce mois-ci vous avez pu visionner Spirit, l'étalon des plaines. Peu de cinéphile au rendez-vous, mais une émotion semblable à celle du premier visionnage pour un dessin animé maintenant culte auprès de tous les amoureux de chevaux ! N'hésitez pas à aller voir les prochains films !

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arianna Klanai
Journaliste
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 01/05/2018

MessageSujet: Re: Journal de juillet 2018   Ven 6 Juil - 23:21

Zoom sur le Frison


Ce mois-ci, nous mettons à l'honneur une race mythique, « la perle noire » des chevaux : le Frison !

Histoire


Le frison tient son nom de sa région d’origine : la Frise, aux Pays-Bas. D’après les archéologues, le frison existerait depuis au moins 1 000 ans avant J.C.. Il aurait été amené en Frise par les peuples celtes et serait le croisement d’un cheval de type lourd et d’un cheval de type léger.

A l’époque de l’Antiquité, le frison envoute déjà, notamment Jules César qui emmène certains spécimens en Angleterre, ce qui donnera plus tard : les Fells, les Dales et les Clydesdales.

Au Moyen-Age, la noblesse aime les chevaux entièrement blancs ou noirs, avec une longue crinière, de belles allures, ce à quoi correspond le frison ! Etant un cheval portant et solide, il peut aussi servir de cheval de guerre et porter des chevaliers en armures. Il s’agit d’une entièrement réservée aux seigneurs.

Aux XVIème et XVIIème siècle, les espagnols envahissent les Pays-Bas. Suite à des croisements, le frison adopte le port d’encolure et le trot gracieux qu’on lui connait aujourd’hui. Il sert ensuite pour le dressage de haute école. Au XVIIIème siècle, le frison est utilisé pour impressionné l’ennemi lors des combats grâce à ses allures et son port d’encolure. Une loi est votée, par le roi de France (possédant, à l’époque, les Pays-Bas), pour que les officiers de l’armée aient des frisons et que les élevages fournissant la cavalerie reçoivent une prime.

Le XIXème siècle se voient mettre à la mode les courses de trot. Pour cela on utilise des frisons, montés ou attelés. Ces courses, très populaires, ont failli faire disparaître le frison. En effet, ce dernier est réputé cheval de trot le plus rapide d’Europe, mais les Hommes voulant toujours mieux, le frison est croisé, notamment avec des Trotteurs d’Orlov et des Morgans, ce qui donna d’ailleurs l’Oldenbourg. De plus, l’agriculture se modernise, on y utilise des chevaux de traits lourds pour la tractation et la loi de protection des élevages de frison est supprimée en 1865.

En 1913, alors qu’il ne reste que 3 étalons et une petite centaine de poulinières correspondants au registre d’élevage en place, deux nobles nostalgiques et quelques paysans fidèles aux chevaux traditionnels tentent de faire revivre la race. Malheureusement, les étalons sont âgés et l’un d’eux décède en 1915. Les passionnés vont alors se mobiliser et essaient de sélectionner d’autres reproducteurs.

Cependant, la première guerre mondiale fait subir beaucoup de perte parmi les frisons. Ils servent à tracter les canons. A nouveau, la race se retrouve avec seulement 3 reproducteurs disponibles. De plus, la passion des Pur-sang dans les années 1960 et 1970 menace de nouveau la race. Les éleveurs préférèrent pratiquer la consanguinité plutôt que de faire à nouveau des croisements qui n’irait pas dans le sens de la race. En 1972, les concours d’attelage donnèrent une nouvelle dimension au frison et il se retrouva à nouveau populaire.

Au jour d’aujourd’hui, le frison est emblématique dans l’histoire de son pays d’origine, les Pays-Bas. Il s’agit de la seule race étant autorisée à conduire l’attelage de la reine Beatrix. Cette dernière est, par ailleurs, la marraine de l’association royale du registre d’élevage du Frison. La race est inscrite au studbook comme cheval de selle. Sa morphologie, sa couleur et ses longs crins font fureurs dans les spectacles.

Caractéristiques

Le frison est classé comme cheval de selle. C’est un cheval « tardif » qui a besoin de temps pour grandir, aussi il est adulte au alentour de 6 ans, en comparaison à d’autres chevaux qui le seraient au bout de 3 ans. Il mesure généralement entre 1m55 et 1m65, les plus grand allant jusqu’à 1m75, pour un poids compris entre 600 et 800 kg.

Cependant, son port de tête le fait paraître plus grand puisque son encolure est très verticale : il la porte en « col de cygne ». Il a des formes bien marquées, très rondes. La tête est longue et étroite, le chanfrein est droit et ses yeux lui donnent un air très expressif et doux. Si vous regardez bien ses petites oreilles, vous verrez qu’elles sont légèrement orientées l’une vers l’autre.

Le frison est un cheval très compact et dégage une impression de force puisqu’il est à moitié cheval de trait. Son dos est long et ses reins sont larges. Le poitrail est puissant, ce qui en fait un cheval parfait pour l’attelage. Les membres sont marqués par les muscles. Au niveau des sabots, ils sont assez larges et la corne est plutôt bleu-noire. Hérité des chevaux lourds, le frison a beaucoup de fanons et ses crins sont très fournis et ondulés.

Il existe deux types de frison : le « baroque » et le « sportif ». Le premier tient plus du cheval de trait, est plus rond, plus lourd. Le second est plus léger, son arrière main est plus puissante, vous pourrez ainsi en faire un cheval plus polyvalent. Les registres ne font pas de différence quant au gabarit du cheval.

Côté couleur, le frison est surnommé « la perle noire », car la robe exclusive est la robe noire ! Sur le blanc, les registres sont très peu tolérants, par exemple, les étalons ne doivent posséder ni balzane, ni en-tête. De l’alezan peut être plus ou moins apparent puisqu’il fait parti des gènes de la race. Cependant, les frisons blancs ne sont pas considéré comme des frisons, le gène blanc venant forcément d’un ancêtre qui n’était lui-même pas un frison.

Côté caractère, le frison est un cheval vif avec un mental équilibré. Il tient une réputation de cheval calme, doux, délicat, sensible, mais vous trouverez aussi des frisons joueurs. C’est un cheval qui a beaucoup de bonne volonté et qui peu apprendre beaucoup, mais attention à sa grande sensibilité.

Nous l’avons vu plus haut, le frison est un cheval polyvalent. Vous pourrez l’emmener aussi bien faire de l’attelage que du trot. Cependant, c’est un cheval qui a de petits poumons, il n’est donc pas adapté à de la compétition de haut niveau. Sa capacité d’apprentissage en fait un très bon cheval de spectacle ou de cinéma. On le trouve parfois sur des compétitions de types TREC ou randonnée, mais ne pouvant fournir des efforts dans la durée, il y sera peu performant. De même pour le saut d’obstacle ou ses jarrets, peu puissant, ne l’aideront pas à sauter très haut.

Croisements

Le frison est le résultat d’un croisement entre un cheval léger et un cheval lourd. Lui-même impliqué dans de très nombreux croisements, il a influencé de nombreuses races que l’on connait aujourd’hui : le Kladruber, l’Oldenboutg, le Dole Gudbrandsdal, le Trotteur Orlov, le Dales, le Fell, le Shire, le Hackney ou encore le Poitevin mulassion.

Encore aujourd’hui, des races plus récentes naissent du croisement avec les frisons. Le plus connu est certainement l’arabo-frison. Chez cette race, vous trouverez seulement 10 à 20% de cheval arabe, soit très peu. Le but étant d’obtenir des frisons avec un cœur et des poumons plus puissant, plus résistant à l’effort, le tout, pour avoir un cheval de sport, plus souple, mais avec le caractère du frison, permettant une facilité d’utilisation. Il ne s’obtient pas par croisement, mais par sélection dans la lignée.

Vous trouverez aussi beaucoup de croisements non reconnu, notamment avec des chevaux ibériques, soit des Pures races espagnoles ou des Lusitanien, vous donnant des Ispazon ou Warlander.

Plus original, vous trouverez des « frisons pie », de plus en plus connu sous le nom de Barock Pinto. Race apparue depuis les années 1950, l’un des parents doit être un frison et l’autre un Pintabian homozygotes pie noir et blanc (ayant et transmettant uniquement le pie noir et blanc). Le but étant d’avoir un cheval plus sportif, mais un peu plus coloré. Il est à noté que seul le pie noir permet d’avoir un cheval dans le registre.

Effectifs

Si vous souhaitez avoir un frison, vous trouverez un hongre au maquignon. Il y a également une jument de spectacle au domaine. Sinon, la jument de Katherine Hadley est actuellement en vente. Si vous voulez un peu de travail, un entier se trouve dans les paddocks du refuge !

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arianna Klanai
Journaliste
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 01/05/2018

MessageSujet: Re: Journal de juillet 2018   Ven 6 Juil - 23:21

Présentation du métier de dentiste équin


Rôle

Le dentiste équin est un professionnel de la santé du cheval. Son rôle est d'entretenir et de soigner les dents du cheval. En effet, un cheval qui a des problèmes dentaire peu avoir, par la suite, des problèmes comportementaux, des problèmes d'alimentation, de mastication et d'acceptation du mors.

Le cheval a des dents qui poussent de 2 à 4 mm par an, le dentiste intervient pour rectifier les erreurs de pousse et la mauvaise usure des dents. Il peu effectuer des limages, pour arrondir et niveler les dents, des extraction et des détartrages.

Votre cheval doit voir le dentiste une fois par an, au maximum tous les deux ans. Vous pouvez aussi faire appel à un vétérinaire. L'unique différence entre les deux et que seul le vétérinaire a l'autorisation d'administrer un tranquillisant.

Formation et salaire

Pour être dentiste équin, vous devez avoir une bonne connaissance de l'anatomie du cheval et pas seulement dentaire. En France, il n'y a pas d'école de dentisterie, ni d'études à par entière. Vous pouvez accéder au métier de dentiste équin suite à des études vétérinaires ou alors suite à des formations à l'EEDE (Ecole Européenne de Dentisterie Equine) qui se trouve en Belgique ou bien à l'IEPC (Institut Européen des Professions du Cheval) qui se trouve en France.

Le dentiste équin est à 99% indépendant et travaille en libéral. Il se déplace chez les propriétaires et dans les centres équestres peu importe le climat ou la saison. Le salaire moyen est donc très variable. En moyenne, le coût d'une consultation est de 50€ et le dentiste voit 5 chevaux dans la journée, soit environ 250€ par jour. Cependant, à cela s'ajoute des frais pour l'achats de son matériel de travail, des frais d'essences et d'entretient de son véhicule pour se déplacer et d'autres frais annexes à son entreprise.

Dents du cheval

Le cheval est un animal dit hypsodonte : ses dents poussent en continue. Au cours de sa vie, il va posséder deux types de dentition : les dents de lait, au nombre de 24, puis les dents définitives, variant entre 40 et 44. La dentition du cheval est définitive à l'âge de 4 ans.

Le cheval possède des incisives, qui lui serve à la préhension et à la coupe des aliments, des canines, pour se défendre, et des prémolaires et molaires qui servent à la mastication. La différence du nombre de dents s'explique par le faire que seul les mâles possèdent des canines, sauf exception : les juments ayant des canines sont dites bréhaignes.

Les chevaux peuvent aussi avoir jusqu'à 4 autres dents, qui leurs seront toujours retirées : les 1ères prémolaires. On les appelle couramment dents de loup, si elles sont en haut, et dents de cochons, si elles sont en bas. Les plus courantes sont les dents de loups. Si elles sont présentes, on les enlève, car elles sont en contact avec le mors et cela provoque beaucoup de douleur au niveau de la bouche du cheval. En général, un contrôle dentisterie est effectué entre 18 mois et 2 ans, avant la mise au travail, pour vérifier si ces dents sont présentes ou non.

Pathologie

Vu juste avant, le cheval peu souffrir de dents de loup et/ou de cochon. Il peut aussi avoir des dents surnuméraire (en plus). Sachez que le cheval étant un herbivore, il ne souffre que très peu de tartre. S'il en a, ce sera plutôt sur les canines.

La pathologie la plus commune sur les chevaux sont les surdents. Les surdents sont liées à un problème de mastication qui n'est soit pas assez présente, soit mal répartie. Lorsque le cheval mange, il effectue un 8 horizontal qui va plus loin à droite qu'à gauche, il n'est donc pas rare de trouver des surdents en rapport avec ce phénomène de mastication. Le dentiste intervient en limant les dents du cheval. Pour information, les surdents ne sont présentent qu'en partie externe (côté lèvre) sur les dents supérieures, et qu'en partie interne (côté langue) sur les dents inférieures.

Le cheval peut aussi avoir des problèmes de positionnement de mâchoire. La plus connue est le bec de perroquet (prognathie maxillaire) : la mâchoire supérieure est trop en avant par rapport à la mâchoire inférieure. L'inverse s'appelle une mâchoire de bouledogue (prognathie mandibulaire) : la mâchoire inférieure est trop en avant par rapport à la mâchoire supérieure. Les dents peuvent également avoir un mauvais alignement : en arc ou en escalier. Cela est due à un renouvellement des dents qui se fait en décalé.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arianna Klanai
Journaliste
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 01/05/2018

MessageSujet: Re: Journal de juillet 2018   Ven 6 Juil - 23:22

Faits divers


Achats & Adoptions
• Keyton Silveira remporte l'enchère sur Dark Knigkt

• Angela Bright a pris Ouragan en demi-pension
• Sam Layne a pris Eternal Love en demi-pension

• Riley Livingstone a reservé Magic Everywhere

• Andrew Milan a acheté Never Enough
• June Parker a acheté Just A Wish

• Valentin Thomson est devenu famille d'accueil pour Calypso
• Nikita Caballero est devenue famille d'accueil pour Juliet Capulet
• Katherine Hadley est devenue famille d'accueil pour Lady Liberty qui lui est reservée
• Kiara Layne est devenue famille d'accueil pour Qua'dance

• Katherine Hadley a adopté Shadow, un chien loup américain
• Andrew Milan a adopté Bounty, un petit lapin

Nous souhaitons une bonne réussite à tous ces nouveaux duos !

Carnet rose
Ce mois-ci, cinq poulains ont vu le jour à l'académie :
Suerté Del Sol du Tryomph, mustang appartenant à Katherine Hadley, et Two Souls du Tryomph, mustang appartenant à Katherine Hadley, sont fiers de vous présenter Oklahoma du Tryomph, un petit mustang pinto, propriété de Katherine Hadley.

Violent Daydream, Poney Français de Selle appartenant à l'académie, et Crazy Spark, Poney Français de Selle appartenant à l'académie, sont fiers de vous présenter Oxford of Dreamlands, un petit Poney Français de Selle, propriété de l'académie.

Montana de Lewis, Paint Horse appartenant à l'académie, et Virtuose du rouet, Paint Horse appartenant à l'académie, sont fiers de vous présenter Sparkle of Dreamlands, une petite Paint Horse, propriété de l'académie.

Golden Age du Rouet, Poney Français de Selle appartenant à un éleveur extérieur, et Bee Bizzy, Poney Français de Selle appartenant à Valentin Thomson, sont fiers de vous présenter Code Yoko de Nilwey, un petit Poney Français de Selle pie, propriété de Valentin Thomson.

Gameboy de Nilwey, Poney Français de Selle appartenant à Valentin Thomson, et Vision d'Iroise, Poney Français de Selle appartenant à Valentin Thomson, sont fiers de vous présenter Poison Ivy de Nilwey, une petite Poney Français de Selle bai, propriété de Valentin Thomson.

Compétitions
Pour le dressage de juin, les résultats sont :
• 1ère place : Keyton Silveira & Make It Happen
• 2ème place : Katherine Hadley & Surté Del Sol
• 3ème place : Kiara Layne et Maelström of Sunbeam
• 4ème place : June Parker & Rosa Kuthor
• 5ème place : Valentin Thomson & Dream Walker de Nilwey
• 6ème place : Riley Livingstone & Wildfire

Félicitations à tous les participants !

Sélection du mois
En ce début de moi de juillet, sont récompensés :
• Pour le meilleur RP : Gabrielle Marshall et Kiara Layne
• Pour le meilleur éleveur : le domaine pour la production d'Oxford of Dreamlands
• Pour le meilleur professionnel : Kiara Layne
• Pour le personnage le plus intéressant : Daya Stewart
• Miss et Mister Beyond the Dreams sont Aaron Chase et Daya Stewart
• Le couple du mois est formé par Riley Livingstone et Aaron Chase
• Les membres du mois sont June Parker et Noa Anderson

Félicitations à tous !
Pour plus de détails, rendez-vous ici.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arianna Klanai
Journaliste
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 01/05/2018

MessageSujet: Re: Journal de juillet 2018   Ven 6 Juil - 23:22

Les petites annonces


Demi-Pension
• Katherine Hadley, propriétaire de l'élevage du Tryomph recherche actuellement des personnes voulant travailler avec ses chevaux dans n'importe quelle discipline. Si vous rêvez de chevaux sauvages, contactez là, il s'agit de mustang !

• Hayden Merar vous propose de prendre en demi-pension, sur une durée indéterminée, son cheval Tiger Rock, un étalon pur-sang anglais de 12.

Ventes
• Katherine Hadley vend sa superbe jument Black Pearl. Il s'agit d'une jument frison de 8 ans, débourrée, demandant un cavalier de niveau 3. Elle est au prix de 32 300€ !

• Le premier cheval que les enchères vous présentent ce mois-ci, c'est Meadow. Il s'agit d'un étalon Marwari pie noir de 12 ans. Son futur propriétaire devra avoir un galop 3 et les enchères commencent à 2 900€ !

• Le second cheval des enchères, c'est Yakari. Il s'agit d'un étalon de race shetland, agé de 7 ans et de couleur baie brûlée. Yakari a besoin d'un cavalier possédant un niveau galop 1. Les enchères débutent à 2 500€.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arianna Klanai
Journaliste
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 01/05/2018

MessageSujet: Re: Journal de juillet 2018   Ven 6 Juil - 23:22

Dans le prochain numéro...


Concours de saut d'obstacle
Pour le mois de juillet, la compétition sera axée sur du saut d'obstacle. Plusieurs catégorie s'ouvre à vous : Club 4, Club 3, Club 2, Club 1 et Club élite. Suivant la catégorie dans laquelle vous participez, le nombre d'obstacle et le parcours différera.

Cette épreuve devra se faire avec un déguisement, pour vous et votre cheval, qui vous permettra de rapporter plus de point.

Vous avez jusqu'au 31 juillet 23 h 59 et ça se passe ici !
Bon courage à tous !

Cinéma en plein air
Tout au long de l'été, vous pourrez profiter d'un cinéma en plein air installé dans le parc. Chaque semaine, un nouveau film vous sera proposé. Le film sera systématiquement en lien avec les chevaux, évidemment. Attention, les séances débutent à 22 h, ne loupez pas le début !

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Journal de juillet 2018   

Revenir en haut Aller en bas
 
Journal de juillet 2018
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sinistre farce éléctorale dans les Caraibes selon le journal Humanite.fr
» Une vraie guerre - Paintball - 2 juillet 2011
» Manifestation FL, le 15 Juillet prochain
» Journal de Hermione Blake
» Samedi 24 Juillet Anniversaire Yogojabi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beyond the Dreams  :: L'Espace Détente :: Annonces :: La Gazette-
Sauter vers: